Archive for juin, 2014

Archos Smart Home

lundi, juin 23rd, 2014

 

 

Lorsque Archos a annoncé se lancer dans la « domotique », la « smart maison », l’IoT, bref… une « box » pour la maison pour tout surveiller et tout contrôler, je me suis dit que ce serait encore un truc équivalent aux Blyss et autres MyFox.

Lorsque j’ai vu les premières images sur leur site, première bonne surprise, une tablette se trouve au coeur du dispositif. Bien, au moins c’est différent des autres (et ça fait « riche »). Les capteurs avaient l’air assez diversifiés (mouvement, caméra, température, etc…) et sans fil (normal de nos jours). Je m’attendais franchement à des tarifs semblables à la concurrence…

Pendant la Connected Conference, quelques découvertes intéressantes, informations venant du patron d’Archos lui-même : les « objets » entourant la tablette ont une longue (ça se compte en année(s)) autonomie et communiquent en utilisant une version basse consommation du bluetooth, au lieu des protocoles habituellement rencontrés en domotique. De plus, ils ont l’air petits. Et le prix… 229,99 Euros TTC pour la tablette avec 6 capteurs : 2 caméras, 2 capteurs ouverture + mouvement, 2 capteurs température + hygro. Oui, 230 Euros pour tout ça.

J’ai commandé le kit de base pendant son intervention, tellement j’étais impatient de voir ce que ça donne en vrai.

IMG_8214

 

 

Commandé le 19, envoyé le 20, reçu le 23, difficile de faire plus rapide.

La boîte est LOURDE. Ca fait quali.

On ouvre.

IMG_8215

On tombe nez à nez avec la tablette et les 2 caméras, ou « mini-cam » comme ils disent chez Archos.

IMG_8216

La tablette fait 7 pouces, autant dire que les caméras sont minuscules !

Vue d’ensemble avec tous les capteurs :

IMG_8220

Le reste de la boîte comprend une notice de démarrage, diverses informations légales etc…, la liste des capteurs qui seront disponibles (mouvement type infrarouge passif contrairement à celui à base de MEMS qui fait aussi ouverture, prise télécommandée, sirène), une alimentation, un câble USB (je n’ai pas trouvé à quoi il sert), divers adaptateurs pour brancher l’alim dans différents pays.

IMG_8223

J’insiste sur le poids de la tablette qui fait vraiment qualitatif.

IMG_8218

On allume…

IMG_8225

Au bout de quelques instants, on découvre le démarrage d’une tablette android classique. On associe un compte google (ou pas), on valide les conditions d’utilisation, on choisit un réseau WiFi, puis on arrive sur le « bureau » avec une icône « Archos Home ».

A l’intérieur, on peut commencer à créer des pièces et leur associer des objets.

Lors de l’association, s’affichent les nécessaires explications qui rendent le guide de démarrage parfaitement inutile.

De manière générale, on commence toujours par ouvrir l’appareil, retirer la languette de protection des piles, appuyer sur le bouton pendant 5 secondes, puis il est associé. Reste à lui trouver un nom et à l’associer à une (ou plusieurs) pièces.

Information importante : la tablette contient elle même un capteur de température et d’hygro donc pas la peine de poser un capteur dans la même pièce.

IMG_8226

IMG_8227

La mise à jour des firmwares se fait depuis la tablette (et est nécessaire pour le bon fonctionnement des caméras, par exemple).

L’association de l’application iPhone avec le système se fait de manière enfantine, nul besoin de s’y attarder…

Et la tablette sait contrôler des appareils en 433 MHz donc elle peut être interfacée avec d’autres systèmes !

En résumé, un très bon ensemble, pas cher, qualitatif, promis à un bel avenir si les autres capteurs/objets arrivent rapidement.

Dernière petite photo pour comparer avec la taille de la caméra fournie avec un système MyFox…

IMG_8228

La Matmut, elle assure… ou pas

vendredi, juin 13th, 2014

Au bout d’un mois d’inutilisation, la batterie de ma voiture s’est déchargée… j’aurais du y penser. Bref.

J’aurais pu attendre dimanche, démarrer avec les câbles depuis la voiture de mes parents, puis je me suis souvenu que j’avais une assistance 0km à la Matmut, pourquoi ne pas m’en servir ?

J’appelle à 16h03, l’opérateur prend en compte ma demande, me dit qu’en général ils interviennent sous 30 minutes mais qu’en région parisienne, tout ça… je reçois un SMS un peu plus tard (16h14) m’indiquant une intervention prévue à 17h10 et le numéro de téléphone de la société de dépannage, appelons la X.

Je me rends sur place, à l’entrée de mon parking, pour attendre le dépanneur de la société X.

Le dépanneur n’étant toujours pas là à 17h42, j’appelle la société X, qui me dit qu’ils n’ont aucune trace de la demande et parlant d’un problème informatique (facile) et que de toute façon étant à Maisons-Alfort c’est pas leur secteur (je suis porte d’Auteuil).

Je rappelle (17h44) le centre d’assistance Matmut qui appelle le prestataire et me dit qu’il devrait arriver sous 40-50 minutes « mais vous savez en région parisienne » (oui, je sais). Je dis qu’entre temps j’ai regardé et que la société est à Maisons-Alfort : « mais non c’est le siège social, ils ont des dépanneurs partout » (vérification faite, c’est une société à 7600 euros avec 5 personnes).

19h04, pas de nouvelles du dépanneur, « il arrive dans 10 minutes ».

19h31, pas de nouvelles du dépanneur, « il arrive dans 3 minutes ».

Mon dépanneur arrive effectivement 3 minutes plus tard, avec un camion qui ne rentre pas dans mon parking (j’avais bien précisé que la voiture est au niveau -4 d’un parking, « ne vous inquiétez pas, ils ont l’habitude »). Il déballe son booster (une batterie qui permet de démarrer une voiture dont la batterie est à plat pour ceux qui ne connaissent pas) et on va à la voiture.

Tentative de démarrage, le booster s’avère déchargé.

On essaye donc de pousser. En marche avant, en seconde. En marche arrière. En marche avant. La voiture ne démarre pas. Encore une marche arrière, portière ouverte pour qu’il puisse sauter dedans et démarrer. CRAC. La portière… est pliée, elle a rencontré un obstacle (je passe les détails qui mériteraient un article à eux tout seuls).

On remonte pour qu’il appelle son responsable, qui lui dit d’emmener la voiture (difficile de faire autre chose avec une voiture qui ne démarre pas et une portière qui ne ferme pas en plus d’être complètement pliée).

C’est là qu’il a l’idée qu’il aurait du avoir depuis le début, son camion ne pouvant toujours pas entrer dans le parking pour remorquer la voiture… CHARGER SON PUTAIN DE BOOSTER.

10 minutes plus tard, on redescend, la voiture démarre du premier coup… On remonte avec la voiture, tenant la portière pour éviter de redécorer les murs avec, je vide mes trucs personnels de la voiture, il la charge et s’en va avec.

Evidemment, c’est l’assurance RC (prions pour qu’ils en aient bien une) de la société X qui prendra tout ça en charge…

En combien de temps ?

Est-ce qu’ils vont faire ça proprement ?

Je n’aimerais pas me retrouver avec une porte trouvée dans une casse, mal montée, sur une voiture qui n’a que 2 ans…

Je consigne tout ça ici dans le cas éventuel où ça évoluerait en litige…

En attendant, pas de voiture, je n’en ai pas besoin souvent mais justement la semaine prochaine…

 

Conclusion (temporaire) :

– la Matmut ne connait pas ses prestataires (le coup de la société avec un siège etc… qui est en fait un petit garage)

– la Matmut s’en contrefout des dégats causés par ses prestataires (ils n’ont même pas proposé de dédommagement sous la forme d’un véhicule de prêt ou autre…)

Dès que cette histoire est terminée, j’envisage sérieusement de changer d’assureur…

Robot dessinateur analogique

lundi, juin 2nd, 2014

Ceux qui me connaissent savent à quel point je déteste la tendance actuelle qui consiste à mettre un microcontrôleur, un arduino, ou pire, une raspberry pi, chaque fois qu’il suffirait simplement d’utiliser son cerveau quelques composants analogiques. Alors quand je vois un projet comme celui-ci, je ne peux qu’applaudir.

http://makezine.com/video/how-much-bot-would-a-drawbot-draw-if-a-drawbot-could-draw-bot/