Archive for the ‘Technologies’ Category

Nouns

vendredi, mai 23rd, 2014

« We eat nouns, and buy nouns from the store, and we sit on nouns, and sleep on them. Nouns can fall on your head, creating a big noun on your noun. »

http://steve-yegge.blogspot.fr/2006/03/execution-in-kingdom-of-nouns.html

La maison du Bitcoin

mardi, mai 20th, 2014

En passant dans le sentier, je me suis dit que ce serait une bonne idée de faire un tour à la maison du bitcoin.

http://lamaisondubitcoin.fr

IMG_7649

Si vous ne savez pas ce qu’est le bitcoin (ou BTC), je vous conseille d’aller voir par là http://fr.wikipedia.org/wiki/Bitcoin car c’est trop long à expliquer et d’autres l’ont fait avant moi (et forcément mieux que je ne le ferais ici).

Le but de la maison est de créer un espace physique dédié au bitcoin (et aux crypto-currencies de manière générale), à son protocole de communication et de « favoriser l’émergence de projets ambitieux dans le domaine ». Parmi ceux-ci, équiper les commerces environnants (dans un premier temps) pour qu’ils puissent accepter les bitcoin comme moyen de paiement (à commander par le bar du Numa, juste en face https://www.numaparis.com ).

Vous y trouverez, en vrac : un incubateur pour les société qui veulent développer des produits et services autour du bitcoin et de son protocole, des conférences, des hackathons, quelques goodies… et une machine permettant de charger de l’argent physique (billets de banque) dans votre wallet, chose que je me suis empressé de faire. Ca prend exactement 30 secondes en 4 étapes très simples (scanner le QRCode correspondant à l’adresse publique de son wallet, insérer l’argent, vérifier, valider).

IMG_7651

La maison expose également une machine de minage, plus à des fins éducatives que vraiment pour gagner de l’argent (il faut 15-20 jours pour générer un BTC, qui vaut environ 350 Euros, ce qui n’amortit ni la machine, ni l’électricité).

IMG_7653

La Maison du Bitcoin se situe au 35 rue du Caire, 75002 Paris, de 10h à 19h du lundi au vendredi.

Freebox Révolution : ça aurait pu être elle…

lundi, janvier 10th, 2011

Après de longues années sans Free à la maison, je ne m’attendais pas à son arrivée : la freebox v6, aka Freebox Revolution.

Et quelle révolution : un lancement digne d’Apple, un design soigné signé Starck, un OS clairement travaillé – bref, plein de promesses…

Passons très rapidement sur le design qu’on n’aime ou qu’on n’aime pas, c’est Starck, ça ne se discute pas (moi j’aime).

J’ai décidé de me réabonner chez Free le jour de son annonce et peu de temps plus tard je reçois la bête.

Et quelle bête, le site d’UPS m’annonce 9,8kg. Je crois que c’est à ce moment que j’ai commencé à la détester.

Déballage : première surprise, le « gamepad » sera livré plus tard. Je m’en fous, je ne joue pas. La fiche précise qu’on peut néanmoins utiliser n’importe quelle manette de jeu USB. Les freeplugs sont en effet plus petits, noirs, avec câbles amovibles, livrés tous deux dans une boîte à part et soit disant préconfigurés (je n’ai pas encore pu vérifier ce point, ma ligne n’est pas construite).

On arrive au plat principal, la Freebox « Server ». C’est elle qui est connectée à la ligne et qui intègre le disque de 250 Go. On imagine aisément les autres fonctions – il y a une sortie audio, un clavier tactile, servira-t-elle de réveil ?

Une inspection plus précise nous laisse découvrir une trappe non documentée, ressemblant très clairement à un tiroir à disque SATA. Est-ce un vestige d’un design en version disque 3″5 ou une baie d’extension ? Difficile à dire, en tout cas un ventilateur bouche partiellement le connecteur le rendant inutilisable.

On réserve et on déballe l’autre boîte. La Freebox « Player » n’appelle aucun commentaire particulier. Sa télécommande fait un peu cheap, en particulier la partie métallique.

Passons au branchement. Je choisis de poser la Freebox Server debout, sur le côté « logique » (celui sur lequel elle repose à plat). Surprise, l’affichage de l’écran ne se retourne pas. En essayant dans l’autre sens il s’avère qu’il ne peut se retourner que dans la position verticale « instable ». Cela sera sûrement fixé par une mise à jour logicielle.

Ma ligne n’étant pas encore construite, je reste à l’étape 2 – détection des signaux ADSL. J’ai l’habitude que la ligne arrive après la box, cela ne me choque pas. Ce qui me choque en revanche, c’est que je me rends compte qu’il y a un bruit persistant que je n’avais pas avant… Ce bruit recouvre celui de mon décodeur câble que je trouve déjà très bruyant et rend désagréable l’utilisation de la TV… Après une rapide vérification, mes soupçons s’avèrent vérifiés. Ce bruit vient bien du ventilateur de la Freebox !

Ensuite, si comme moi vous vous attendiez à voir la même chose que sur l’image du site (Freebox debout sur un support circulaire), c’est raté, ce n’est qu’un concept.

La Freebox Player est certes un peu plus silencieuse, mais pas tellement.

Alors même que ma ligne n’est pas active, je me demande déjà si je ne vais pas la renvoyer directement à l’expéditeur. Une fois de plus, Free a eu une bonne idée… la réalisation n’a pas vraiment suivi…

Siemens Gigaset SL400 – Colette

dimanche, avril 25th, 2010

Quelle surprise en passant chez Colette hier ! J’y ai trouvé un téléphone sans fil Siemens qui répond parfaitement à mes attentes : batterie Li-ion (enfin !) et support du Bluetooth. Le tout pour 150 Euros avec un design parfait (on dirait plus un téléphone portable qu’un DECT). Mis en service aujourd’hui, immédiatement connecté à ma Plantronics préférée, il replace avantageusement le gros truc en plastique qui était à sa place avant…

Je n’ai pas encore fait le tour des fonctionnalités mais il est également capable de se connecter en USB ou Bluetooth à un ordinateur pour charger le répertoire.

Monter un RAID 1 soft sur un serveur dédié sous FreeBSD en quelques minutes

samedi, mai 9th, 2009

Ayant à installer des « dedibox pro RAID » je me suis rendu compte que l’interface d’administration ne permet pour le moment pas d’utiliser le second disque d’origine ni de partitionner le disque comme on le souhaite. L’utilisation la plus évidente étant de mettre en place un RAID 1 entre les deux disques en utilisant GEOM, voici une procédure pour le faire en quelques minutes. Ce qui est expliqué ici est également valable pour toute machine avec deux disques identiques. Il faudra bien sûr adapter la liste des partitions et les noms des disques (par exemple ad4 et ad6 au lieu de ad0 et ad2).

Tout d’abord, commencez par installer la machine sur le premier disque. Si c’est une dedibox, laissez simplement tout par défaut.

Une fois la machine installée et démarrée, connectez vous en tant que root, puis tapez les commandes suivantes :

sysctl kern.geom.debugflags=16
gmirror label -v -b round-robin gm0 /dev/ad0
cp /etc/fstab /etc/fstab.orig
echo geom_mirror_load="YES" >> /boot/loader.conf

Modifiez ensuite le fichier /etc/fstab. Le fichier d’origine ressemble à ceci :

# Device                Mountpoint      FStype  Options         Dump    Pass#
/dev/ad0s1a             /               ufs     rw              1       1
/dev/ad0s1d             /usr            ufs     rw              2       2
/dev/ad0s1e             /var            ufs     rw              2       2
/dev/ad0s1b             none            swap    sw              0       0

Il faut le transformer de la manière suivante :

# Device                Mountpoint      FStype  Options         Dump    Pass#
/dev/mirror/gm0s1a              /               ufs     rw              1       1
/dev/mirror/gm0s1d              /usr            ufs     rw              2       2
/dev/mirror/gm0s1e              /var            ufs     rw              2       2
/dev/mirror/gm0s1b              none            swap    sw              0       0

A ce moment là, vous pouvez redémarrer la machine.

Si tout s’est bien passé, la machine devient à nouveau accessible au bout de quelques minutes. Si ce n’est pas le cas, cela signifie qu’il y a une erreur quelque part. Vous n’avez alors plus qu’à recommencer.

Le RAID est alors mis en place mais ne contient qu’un seul disque, il ne sert donc pour ainsi dire à rien.

On ajoute alors le second disque avec la commande :

gmirror insert gm0 /dev/ad2

Il reste alors à contrôler que le RAID est bien en train de se construire :

gmirror status
      Name    Status  Components
mirror/gm0  DEGRADED  ad0
                      ad2 (85%)

Voilà, c’est terminé. Vous pouvez utiliser la machine immédiatement mais je conseille néanmoins d’attendre la fin de la construction.

PS : une fois la construction terminée, l’affichage devient :

      Name    Status  Components
mirror/gm0  COMPLETE  ad0
                      ad2

Ce soir, c’est la keynote d’Apple

mardi, janvier 6th, 2009

Et a priori ce sera la dernière keynote d’Apple à l’occasion d’une MacWorld. En effet, Apple ne sera plus présente l’année prochaine.

Elle ne sera pas présentée par Steve Jobs, souffrant d’un déséquilibre hormonal, mais par Phil Shiller.

Chacun y va de ses petites prédictions, pour ma part j’ai trouvé une liste assez complète ici.

Pour ceux qui veulent suivre tout ça en direct, ça se passe à 18h heure française et c’est par là.